Les tendances e-commerce 2022 qui ont marqué l'année, et celles à venir

8
min
-
E-commerce
-
21
June
2022
Les tendances e-commerce 2022 qui ont marqué l'année, et celles à venir
Sommaire

Nous sommes déjà mi-2022 et certaines tendances ont déjà marqué l’e-commerce durant ces six premiers mois. Le secteur en question a majoritairement progressé : 527 millions de transactions ont été enregistrées au 1er trimestre 2022 (+5% sur un an), les ventes de services sont majoritaires (elles représentent 56% du chiffres d’affaires du e-commerce) et le nombre de sites marchands a progressé de 11% sur un an (FEVAD).

Entre l’essor du m-commerce, le social selling ou la rapidité de l’expérience client, nous décryptons pour vous les tendances passées et celles à venir pour que vous puissiez tirer votre épingle du jeu, performer sur votre marché et faire décoller vos ventes.

Les tendances du 1er semestre 2022

Ces tendances représentent une préoccupation majeure et/ou une nouvelle façon pour vos clients de s’informer et d’acheter vos produits. Elles ont marqué début 2022, et les stratégies marketing des e-commerçants, et sont amenées à se populariser encore davantage au cours de cette année. 

L'essor de l'occasion et de la seconde main

Les vêtements, les accessoires et les bijoux ne sont plus les produits uniquement concernés par cette tendance, qui n’en n’est plus une d’ailleurs mais une réelle façon de consommer, qui se veut plus durable. Vinted n’est plus la référence unique de la “friperie en ligne” ; les produits électroniques, électroménagers et même de bricolage entrent dans les habitudes de consommation vis-à-vis de l’occasion. Même si des sites spécialisés de seconde main ont vu le jour (Rebuy, YesYes, Rakuten, Momox…) des grandes enseignes e-commerçantes ont également pris le pas en lançant leur propre plateforme ecommerce de seconde main comme Seconde Vie de Décathlon ou Boulanger Second Life.

La croissance du m-commerce

Que ce soit une addiction au mobile française ou mondiale, ce dernier a connu une progression fulgurante l’année passée et très prometteuse en 2022. Les consommateurs et consommatrices réalisent de plus en plus d’achats via leur smartphone ou leur tablette. En 2021, selon Statista, les transactions réalisées via ces terminaux étaient évaluées à 3560 milliards de dollars contre 2910 milliards en 2020. L’enjeu pour les e-commerçants ? Rendre cette expérience meilleure et optimale en insistant sur les aspects de sécurité et visuels (les textes notamment).

La rapidité de l'expérience client

Directement liée à l’expérience client sur mobile, la vitesse de chargement des pages et la simplicité du parcours client sont des éléments clés pour retenir votre consommateur dans un premier temps ,et déclencher l’achat de son côté par la suite. Les éléments influant sur la rapidité de l’expérience sont divers : vitesse de chargement des pages de votre site internet, délais de réponse de votre service client et des chatbots en ligne, délais de livraison… autant d’aspects qui prouvent la réactivité, la simplicité et la rapidité qui sont si chers aux consommateurs et consommatrices.

Les tendances du 2nd semestre 2022

A ne pas négliger même si elles semblent anecdotiques ou présentes uniquement en Asie ou aux Etats-Unis, les tendances futures forgeront l’e-commerce des mois à venir. A vous d’en être les précurseurs, pour vos clients français et/ou étrangers.

Le social selling

Ce n’est un secret pour personne mais les réseaux sociaux ne sont plus que des vitrines pour les marques mais également de véritables plateformes e-commerce d’où on peut acheter directement nos produits en tant que consommateurs et consommatrices. L’onglet, très développé, “Acheter” sur Instagram propose directement les boutiques de chaque marque (notre client Gémo en est le parfait exemple), mais également des vidéos d'utilisation et de démonstration des produits, une sélection des éditeurs, des collections proposées par les marques et des guides thématiques autour de catégorie de produits, de saison, d’événements…, les marques ne s’en privent pas et elles ont raison.

Enfin, la vidéo est reine en matière de réseaux sociaux et c’est principalement LE format mis en avant par la plateforme TikTok où les marques peuvent directement montrer comment utiliser les produits, les mettre en scène…etc.

Les valeurs environnementales et éthiques

Les composants, les matières premières et les façons dont le produits a été conçu ne sont plus une tendance émergente mais un réel mode de vie et des habitudes en train de s’ancrer plus profondément dans les façons de consommer des acheteurs et des acheteuses, comme l’importance du reconditionné vu précédemment. Désormais, les packaging, les modes de livraison et de retour, ainsi que les valeurs et les politiques de votre entreprise sont soumis à la prise de conscience environnementale et éthique. Une transparence des plus totales s’impose en informant justement votre consommateur : lui apporter les informations quant à l'empreinte carbone du produit, de sa livraison, des matières utilisées pour le packaging, de la procédure de retour…etc est devenu une réalité à prendre en compte dans votre nouvelle stratégie. Plus il y a d'informations, plus cela montre que vous n’avez rien à cacher et que les clients peuvent vous faire confiance.

Les assistants vocaux et le shopping vocal

Bien que très populaire en Asie et aux Etats-Unis, et moins en France et en Europe, le shopping en utilisant sa voix avec l’aide des assistants vocaux se popularisent de plus en plus, auprès d’utilisateurs avertis.

Selon une étude d’Hubspot menée auprès de 500 personnes aux Etats-Unis et en Angleterre, 30% des personnes ont déjà utilisé une enceinte connectée et des assistants vocaux (Siri chez Apple, Alexa pour Amazon…) pour réaliser un achat. Les achats utilisant des assistance vocales sont également plus susceptibles d’être effectués avec des biens de grandes consommations de type alimentaire, nettoyage…etc. 

Un point à ne pas négliger néanmoins, afin de rassurer les consommateurs, est la sécurité et la protection de leur données personnelles, une inquiétude majeure et toujours d’actualité pour les clients et clientes, dans le e-commerce. Dans les milieux anglo-saxons, on tire déjà des leçons de l’expérience du shopping vocal ; celui-ci pourrait être encore davantage optimisé si les assistances numériques pouvaient apprendre rapidement leur habitudes et fréquence de consommation.

La digitalisation des catalogues B2B

Les catalogues digitaux, eux aussi, seront soumis à certaines mutations dans les mois à venir et ne seront plus l’apanage des e-commerçants en B2C. Bien que le format papier soit toujours d’actualité en B2B, certains acteurs tirent un grand profit de la digitalisation de ce catalogue avec leurs clients.

Le PIM Quable répond aux changements permanents des stratégies commerciales grâce au solutions Print et au Portail qui permettent de générer des catalogues produits sans cesse enrichis avec une information fiable, détaillée et systématiquement mise à jour pour les commerciaux. Par exemple, notre client Lalique, maison de crystal, bijoux, parfums et décor d’intérieur a opté pour ces solutions et le PIM Quable est maintenant leur outil de référence concernant leur base articles. Pourquoi ne pas en savoir plus en demandant directement une démo ?

Vous avez aimé cet article ? Partage le !
Quable team

Plusieurs dizaines d'années d'expertise combinées dans les domaines du PIM, DAM, PXM, e-commerce, omnicanal et bien plus encore...