Comment faire une fiche produit parfaite pour votre e-commerce ?

8
min
-
Omnicanal
-
28
June
2021
Comment faire une fiche produit parfaite pour votre e-commerce ?
Sommaire

D’après l’étude Shotfarm Product Information Report, la qualité des fiches produits est – sans surprise – capitale dans le processus d’achat. Des informations complètes, concrètes et fiables sont indispensables. Lourdes sont les conséquences pour les e-commerçants ne respectant pas ces guidelines : 30% des internautes interrogés ont abandonné un panier à cause d’un descriptif incomplet, un consommateur sur quatre a retourné un vêtement à cause d’un mauvais descriptif et 86% des clients ne renouvelleront pas un achat chez un e-commerçant fournissant des descriptions inexactes.

Alors, comment comment créer une fiche produit parfaite ? Comment s’assurer de la qualité d’une fiche produit ? Quel logiciel utiliser pour ses fiches produits ? Quelles sont les best practices à suivre pour améliorer les informations et suivre leur enrichissement ?

Tout ce qu'il faut savoir pour des fiches produits qui convertissent.

12 optimisations pour améliorer la qualité de vos fiches produits

1. Une structure de fiche produit impeccable

Dans un monde où tout va vite, le temps est une denrée précieuse. Facilitez la vie de vos clients en améliorant la clarté de vos informations produit. Affichez clairement les caractéristiques et bénéfices du produit et structurez les informations grâce à une logique de titres, sous-titres, paragraphes aérés ou même sous forme de listes. Ils gagneront du temps à la lecture et auront une meilleure compréhension du produit.

2. Des illustrations produits claires

Toujours dans cette logique, n’hésitez pas à illustrer les caractéristiques de vos produits grâce à des logos ou icônes. La fiche n’en sera que plus claire (à condition d’être structurée et non surchargée) et les consommateurs pourront comprendre en un coup d’œil ce qui fait la particularité et les avantages de votre produit.

3. Les informations de livraison et retours

L’absence d’informations sur la livraison et les retours est problématique lorsqu’un client est prêt à passer commande. Affichez ces éléments de manière visible dans les fiches de vos produits, surtout si vous proposez la livraison gratuite. Il s’agit d’un élément de réassurance fort qui convaincra le client et lui permettra de se décider rapidement.

4. Un storytelling efficace

Votre produit a une histoire, mettez-la en avant ! Le storytelling consiste à raconter une histoire pour séduire le consommateur. Votre client attend d’être transporté : il n’achète pas simplement un objet mais un univers ! Plongez-le dans l’histoire de votre produit en racontant la genèse de sa création, le parcours de sa fabrication ou encore le choix de son design.

5. L’affichage du lieu de production

Les consommateurs sont de plus en plus sensibles au lieu et au processus de fabrication des produits qu’ils achètent. Une fabrication Made In France sera ainsi un atout et justifiera des tarifs plus élevés. Dans le cas d’une fabrication à l’étranger, affichez l’information et racontez pourquoi vous avez fait ce choix (savoir-faire particulier, pas d’option équivalente en France ou Europe, origine de votre marque…).

6. Des contenus produits enrichis

Vous avez probablement mis en place une stratégie de contenus autour de votre marque. Tirez-en parti pour enrichir vos informations produit ! Articles de blog autour d’un produit phare ou d’une nouveauté, post Instagram en collaboration avec des influenceurs, ou création d’assortiments proposés en cross-selling sont autant d’opportunités d’enrichir la fiche produit avec des contenus exclusifs qui viennent nourrir l’univers du produit.

7. Des visuels et photos de qualité de vos produits

Il ne suffit plus d’ajouter des photos lambda aux fiches produits : les consommateurs attendent bien plus. Des photos HD sont ainsi un minimum pour garantir une bonne qualité de présentation et permettre aux internautes d’analyser le produit sous toutes ses coutures sans perdre en qualité d’image. La fonction zoom doit également être proposée.

8. Image 3D, visite virtuelle

Vos clients seront d’autant plus enclins à acheter un produit qu’ils peuvent se rendre compte de ses volumes intérieurs et extérieurs : si cela représente un budget, les images 3D et visites virtuelles sont des atouts indéniables pour enrichir une fiche produit. Un client qui achète sur internet souhaite pouvoir manipuler le produit comme s’il était en magasin !

9. Contextualiser le produit et montrer ses déclinaisons

Pour proposer des visuels convaincants, il ne suffit pas de prendre le produit en photo sur un fond blanc. Sa contextualisation est tout aussi importante pour permettre aux internautes de mieux l’appréhender et se l’approprier. Ainsi, il est nécessaire de proposer des visuels de chaque déclinaison du produit (couleurs, tailles, formats…) mais aussi des images du produit en contexte d’utilisation.

10. Valoriser les avis clients

Si les normes et labels officiels rassurent, il est également incontournable de mettre en avant les avis clients sur le produit. Les recommandations des pairs jouent un rôle décisif dans le processus d’achat des internautes. Jouez sur leur mise en forme pour valoriser les avis positifs, et n’oubliez pas de répondre aux avis négatifs !

11. Afficher le respect des normes

Nutriscore, allergènes, liste d’ingrédients, labels bio : il est important – et souvent obligatoire – d’afficher clairement certaines informations importantes liées au respect des normes et certifications. Cela sera d’autant plus impactant de les représenter visuellement afin que le client puisse les retrouver d’un coup d’œil.

12. Mettre en avant l’équitabilité et l’impact écologique

Votre produit est-il équitable ? Son processus de fabrication est-il réfléchi pour réduire l’empreinte écologique du produit ? Ces informations sont fortement attendues par les consommateurs. Expliquez votre démarche et racontez comment vous améliorez votre production pour respecter l’environnement.

Comment alors trouver le temps et les ressources d’appliquer ces standards de qualité lorsque le catalogue produit s’étend sur plusieurs centaines de références, se décline sur toujours plus de canaux et se traduit dans de nombreuses langues ?

Bonnes pratiques : comment structurer la fiche produit ?

Avec le e-commerce, la façon dont le consommateur prend sa décision d’achat est bien différente de l’expérience en magasin, où il voit le produit et peut demander conseil à un vendeur. Seul face à l'écran, il scanne en un regard la fiche produit pour trouver l’entièreté de l’information sur un produit. Elle doit convaincre de la pertinence de l'achat. Pour ne pas le perdre, il faut accompagner l’acte d’achat en mettant en valeur l’information qui décrit le produit, de façon innovante.

La structuration de l’information produit est donc essentielle. D’après l’institut Baymard, pour certains produits, un zoom sur une sélection de caractéristiques clés, accompagnées de photos dédiées permet d’attirer l’attention du visiteur sur les fonctionnalités à connaître.

Il faut donc :

  • déterminer un nombre restreint de fonctionnalités différenciantes,
  • associer une photo qui les met en lumière,
  • les structurer sous forme de photo + paragraphes en les introduisant assez haut dans la fiche produit pour pouvoir piquer l’intérêt du visiteur,

Cette façon de mettre en avant les avantages essentiels d’un produit se révèle plus efficace que les classiques listes de “bullet points” ou des textes de description génériques.

Lorsque la fiche produit se charge, 56% des usagers portent leur attention sur les photographies en tant que toute première action. Mais des photos toutes seules ne permettent pas toujours de rendre concrètes des informations spécifiques portant sur les caractéristiques des produits.

C’est en rajoutant des visuels ou petits éléments de texte au sein même des photos que l’on arrive à capter l’attention des visiteurs. Visuels et descriptifs doivent se combiner pour créer des “photos augmentées” et ainsi rendre l’expérience utilisateur dynamique et riche.

Pourquoi le catalogue Excel est inefficace ?

Parce qu'un catalogue produit géré sur Excel ne permet pas :

  • De fiabiliser ses descriptions produits : lorsque l’échéance de la mise en vente des Produits approche, il est parfois bien compliqué de retrouver le fichier de référence alors les contributeurs travaillent en simultané sur différents fichiers.
  • D'éviter les erreurs : avec la taille du fichier vient la problématique de la lisibilité des données qui empêche la bonne vérification des informations.
  • D'augmenter sa productivité : il faut pouvoir lier vitesse et qualité d’enrichissement des données. Ce qu’Excel ne permet que très difficilement de faire.
  • De collaborer facilement : les fichiers Excel sont généralement envoyés par les messageries internes de l’entreprise. Ce mode de transfert fait perdre du temps car il faut systématiquement les télécharger et les trier en fonction d’une structure de fichier qui n’est pas particulièrement normée.

Quel logiciel pour ses fiches produits ?

A travers un outil de PIM (Product Information Management) et DAM (Digital Asset Management), les équipes e-commerce peuvent construire leur fiche produit en respectant la granularité des informations pour hiérarchiser l’importance des contenus et le types des médias associés.

Ce procédé permet à l’internaute de ralentir son rythme de lecture et favorise la compréhension et la mémorisation des produits.

En personnalisant vos données produits dans un PIM, vous exprimez votre créativité pour retranscrire à la fois l’univers de marque et le discours des forces de ventes. Le parcours d’achat s’émancipe des limites virtuelles et vous permet d’évoluer au gré des tendances digitales.

Les solutions PIM soutiennent les équipes e-commerce et marketing pour révéler l’univers de marque et retenir l’attention de l’internaute pour l’amener consciencieusement à l’acte d’achat.

Comment suivre et améliorer la qualité des fiches produits ?

Si le PIM (Product Information Management) permet de suivre de près la qualité de la donnée créée et intégrée, c’est parce qu’il est possible de lui indiquer en amont la qualité attendue pour chaque information ou contenu lié(e) au produit avant sa diffusion.

Un certain nombre de champs sont indispensables à l’obtention une fiche produit complète :

  • Descriptif détaillé du produit
  • Dimensions
  • Matières
  • Photos, vidéos
  • Conditions de livraison et de retour
  • Tailles disponibles
  • Conseils de lavage
  • Assortiment avec d’autres produits (cross-selling)
  • Informations sur la fabrication

Lorsque ces champs sont renseignés dans le PIM et validés, il est alors possible de créer des tableaux de bord sur-mesure qui permettent de suivre la qualité des données afin d’atteindre le niveau d’exigence souhaité.

Le principe de complétude

Lorsqu’on évoque le niveau de complétude d’une fiche produit, il s’agit plus simplement du degré de remplissage des différentes informations qui sont à enrichir dans la fiche. C’est donc l’unité de mesure de l’enrichissement des informations produit.

Monitorer le niveau de complétude peut se faire grâce à la création d’un widget ventilé selon les besoins - par gamme, collection, univers produit, pays, langue, etc. Ainsi, vous pouvez visualiser en un coup d’œil le taux de complétude selon différents angles d’analyse.

Cela vous permet d’estimer facilement le travail restant à réaliser et les délais de mise en ligne de chaque ventilation (par marché, par gamme, collection, etc.). Le widget devient alors un outil d’analyse fine, basé sur la complétude en temps réel des informations produits et permettant une estimation plus juste des travaux d’enrichissement.

Mieux collaborer au sein des équipes produit

Outre l’analyse des données produit et de leur taux de complétude, le PIM permet d’intégrer au dashboard un widget avec un format de to-do list. Cela permet aux contributeurs de voir et recevoir les tâches à prioriser individuellement ou par équipe. Elles peuvent être de différentes nature :

  • Contenu à valider
  • Contenu à corriger
  • Nouveau produit à enrichir
  • Arrivée d’une nouvelle gamme de produits
  • Fiches produit à traduire
  • Etc.

Cette to-do list gérée automatiquement par le PIM est une aide cruciale qui rythme l’activité des équipes produit et leur permet d’organiser leurs journées de travail en un coup d’œil. Ces rappels quotidiens optimisent les flux et les process au sein de l’entreprise afin de mener correctement le travail d’enrichissement et de faciliter la collaboration des différentes équipes au sein du PIM.

Conclusion

Les équipes qui travaillent ces informations produit utilisent Quable PIM (Product Information Management) pour organiser, enrichir puis diffuser à toute vitesse les fiches produits sur les bons canaux. Utiliser cette solution permet surtout de gagner en flexibilité pour ajouter très facilement de nouvelles informations dès lors que le consommateur gagne en maturité ou qu’une contrainte légale survient (norme, pictogramme à afficher, etc.). Tournez vos fiches produit vers l’avenir !

Vous avez aimé cet article ? Partage le !
Quable team

Plusieurs dizaines d'années d'expertise combinées dans les domaines du PIM, DAM, PXM, e-commerce, omnicanal et bien plus encore...