Intégrer les marketplaces : pourquoi, comment ?

8
min
-
E-commerce
-
Intégrer les marketplaces : pourquoi, comment ?
Sommaire

A l’heure où 30% du commerce français est réalisé sur les marketplaces, nombreux sont les e-commerçants, des plus petits aux mieux installés, qui s’interrogent sur l’intérêt de se lancer à leur tour dans l’aventure des places de marchés. Expérience client maitrisée, gain de notoriété et de visibilité ou même relai de croissance : la marketplace présente de sérieux atouts. Avant de vous lancer, il est toutefois nécessaire de faire le point sur les enjeux et difficultés liés à ce canal de vente pour assurer un lancement digne de ce nom.

Pourquoi intégrer une marketplace : les avantages ?

La croissance fulgurante des marketplaces ces dernières années confirme un engouement certain pour ce canal de vente : 40% des transactions e-commerce mondiales devraient y être réalisées d’ici la fin d’année 2020.

Nous l’avons dit, la marketplace présente en effet des atouts incontestables :

- L’enjeu de visibilité est fort et peut intéresser les marques en phase de lancement tout comme les marques de créateurs,

- en s’exposant sur des places de marché reconnues ou spécialisées, la marque peut toucher une clientèle plus large ou au contraire plus pointue, parfois inaccessible autrement,

- déléguer la vente et parfois l’expédition aux marketplaces expérimentées permet d’assurer une expérience client de qualité constante,

- l’intégration en marketplace permet d’aborder de nouveaux marchés en limitant les risques, qu’il s’agisse de nouveaux produits ou d’un lancement à l’international.

En prenant cela en compte, commencez par définir quelles raisons vous poussent à vouloir intégrer une marketplace et quels pourraient être les bénéfices pour votre marque.

Se lancer sur une marketplace : quelles difficultés ?

Si le lancement sur les marketplaces peut être une belle opportunité pour votre marque, il ne s’agit toutefois pas d’un nouvel eldorado.

Le succès d’un lancement en marketplace dépendra principalement d’un point : vos ressources. Mise en concurrence directe sur la marketplace, votre marque devra d’autant plus se démarquer, ce qui demande un investissement non négligeable en termes de coûts et de temps.

Proposer une image de marque cohérente, des contenus qui donnent envie et un référencement performant est un travail de longue haleine. Cela contraint en outre à s’adapter aux exigences propres à chaque marketplace, rendant la gestion de l’information produit (textes, visuels, avis clients…) plus complexe. Démultiplié par le nombre de canaux de vente, cela peut rapidement se révéler chronophage et source d’erreurs.

Enfin, il ne faut pas oublier que déléguer ses ventes à une marketplace revient à déléguer l’expérience client. Il faudra donc veiller à avoir la capacité d’absorber les commandes. Mais il est surtout à noter que, passé l’envoi du colis, vous n’aurez plus de contact direct avec le client et dans l’impossibilité de gérer l’après-vente. Les data resteront la propriété unique de la marketplace et bien souvent, les clients resteront fidèles à la marketplace plus qu’à votre marque.

Comment performer sur les marketplaces ?

Après avoir pesé le pour et le contre, vous voilà convaincus : vous allez vous lancer.

La première étape est avant tout d’établir une vraie stratégie de lancement. Il existe de nombreuses marketplaces et la concurrence y est rude. Prenez le temps de définir quelles marketplaces vous allez investir, pourquoi et comment ? Pour un vendeur de livres d’occasion, il peut par exemple être pertinent d’être présent à la fois sur la fnac.com et sur le site d’Emmaüs.

Définissez ensuite un plan d’action vous permettant de vous démarquer :

  • Quels produits allez-vous proposer ?
  • Quelle expérience visuelle offrirez-vous ? Sur la marketplace de mobilier La Redoute, certains commerçants choisissent par exemple de mettre en avant des visuels de leurs meubles en situation dans une pièce de la maison, tandis que d’autres présentent le meuble sur fond blanc.
  • Comment allez-vous présenter vos produits ? Certaines marketplaces proposent des corners dédiés, à gérer comme votre propre boutique.

Après la réflexion, place à l’action ! Pour préparer le lancement et performer sur ce nouveau canal de vente, pensez à vous outiller. L’information produit et sa diffusion sur les différentes marketplaces sont capitales : il vous faudra associer un PIM (Product Information Management) et une solution de commerce unifiée. Tandis que le PIM permet une meilleure gestion de la donnée produit (et ce, en temps réel), la solution marketplace offre la possibilité d’adapter l’information produit aux contraintes des différentes marketplaces et gère le cycle de vente (stocks, prix etc.).

Les bénéfices de cette association sont multiples. Outre le gain en productivité et ressources, votre time-to-market sera considérablement optimisé, permettant un déploiement rapide y compris à l’international. En outre, vous serez prêts à vous déployer dans le futur sur d’autres canaux tout aussi rapidement.

Conclusion

Choisir de se lancer sur une marketplace doit s’intégrer dans une stratégie commerciale et marketing globale et réfléchie. Si les atouts de ce canal de vente sont nombreux, les difficultés ne doivent pas être minimisées. Dans le cas où vous seriez prêts à réaliser cet investissement, la vente sur marketplace peut être bénéfique pour votre marque à condition d’avoir su préparer le lancement et d’adapter vos process et outils. Bonnes ventes !

Vous avez aimé cet article ? Partage le !
Aude
Aude se passionne pour la transmission, la formation et la pédagogie. Avec 10 ans d’expérience en e-commerce et marketing digital, elle se spécialise désormais dans la rédaction web autour de ces sujets mais aussi pour les secteurs de la formation continue, du (digital) learning, de l’employabilité et du monde équestre.