Recherche

close

Social Commerce : pourquoi le contenu produit est devenu le roi des réseaux sociaux ?

Aude

Aude

E-commerce
26 février 2020

Nous vous parlions dans notre dernier article du social commerce comme l’une des 5 tendances à suivre pour 2020. Et pour cause : l’évolution fulgurante des réseaux sociaux sur ces dernières années en a fait un canal de communication à part entière où le contenu produit est roi.

On compte pas moins de 2 milliards d’utilisateurs mensuels sur Facebook et 1 milliard pour Instagram – pour ne citer qu’eux – et 87 % des clients déclarent que les réseaux sociaux aide à leur décision d’achat : il est donc inévitable pour les marques de s’y trouver.

Les réseaux sociaux pour valoriser le contenu produit

En complément d’une publication sur un site e-commerce ou sur des marketplaces, les réseaux sociaux sont un relais de communication très porteur pour mettre en avant le contenu produit sous toutes ses formes.

Photos, vidéos, infographies, démo live… il existe une multitude de formats disponibles pour mettre les produits en valeur en s’intègrant de façon fluide et non intrusive au cœur des interactions digitales quotidiennes des clients. Si Facebook et Instagram sont en tête des réseaux sociaux utilisés par les marques, c’est l’orientation stratégique de ces dernières qui doit déterminer quelles plateformes exploiter et quels types de contenus produit proposer.

Varier les formats de publication et les messages va permettre de créer une complémentarité entre les réseaux, car chacun d’entre eux a des usages – et des utilisateurs – différents : infographie sur Facebook, photo étiquetée (avec la référence produit) sur Instagram, albums sur Pinterest… Les fonctionnalités de publication proposées par les réseaux sociaux évoluent régulièrement : les tester c’est innover en permanence dans sa communication produit.

L’exemple de Gemo

Tel un catalogue nouvelle génération, le compte Instagram de la marque Gémo met en situation les produits dans des scènes de vie à la fois ordinaires et inspirationnelles. Ces visuels transposent l’univers de la marque en images qui donnent envie, dans lesquelles les followers peuvent se reconnaitre.

Les références des produits sont indiquées en légende afin d’être trouvables facilement sur le site e-commerce. C’est un enrichissement de l’univers produit qui est décliné de manière plus « formelle » sur le site de la marque.

Les réseaux sociaux : le pouvoir de la recommandation produit

recommandation social commerceL’autre force des réseaux sociaux repose aujourd’hui sur leur capacité à faire circuler des informations en générant de l’engagement et du bouche-à-oreille qualitatif. 25 % des français ont déjà découvert un nouveau produit grâce à un influenceur : le pouvoir de la recommandation produit est non négligeable.

En créant des partenariats avec des influenceurs, mais aussi en partageant les avis clients ou en proposant des jeux concours, la marque enrichit son contenu produit et démultiplie son impact en trouvant de nouveaux relais d’influence auprès des communautés qui composent la cible idéale. Les marques deviennent plus proches et plus à l’écoute de leurs consommateurs.

L’exemple de Club Med

Comment inspirer la recommandation produit lorsqu’on vend des séjours de rêve aux quatre coins du monde ? Club Med répond en partageant sur Instagram et Facebook de nombreux clichés postés par ses clients en vacances dans ses villages. Les clients, mais aussi les influenceurs, sont encouragés à poster leurs images avec le hashtag #ClubMed, afin, bien sûr, d’inspirer et de donner envie à leurs propres followers.

La marque reposte une partie des clichés, sélectionnés pour leur esthétique léchée, cohérente avec le positionnement haut de gamme de Club Med et qui mettent en valeur la beauté des lieux aux yeux de quiconque les regarde, pour créer cette pensée clé : « ça donne envie, où est-ce ? ».

Le social commerce : canal de vente directe de vos produits

L’objectif du social shopping est clair : générer des ventes. Au-delà de l’impact vertueux du contenu produit relayé sur l’engagement, la relation client et in fine le chiffre d’affaires; il est également possible d’envisager les réseaux sociaux comme un canal de vente directe.

Que vous soyez une marque BtoC ou BtoB, une PME ou un grand groupe, les fonctionnalités telles que les marketplaces (via Facebook notamment), les publicités ciblées ou encore le click to shop d’Instagram sont autant de possibilités pour amener du trafic vers votre site e-commerce et augmenter vos ventes.

L’exemple du Slip Français

Pure player d’origine, Le Slip Français a fondé sa réussite sur son site e-commerce avant d’ouvrir ses premières boutiques. Pour autant, les réseaux sociaux ont été clé dans le développement de la marque et sont aujourd’hui toujours en première ligne de la stratégie : la boutique Facebook est donc une extension de la boutique en ligne, dans le respect d’une stratégie réellement omnicanale.

Elle présente les produits, leurs tarifs et des visuels en « situation réelle ». La redirection se fait au moment du paiement vers le site e-commerce.

83% des sites e-commerce font appel aux réseaux sociaux, et si les grands favoris restent Facebook et Instagram, il existe une multitude de possibilités d’utilisation qui placent le social shopping au cœur de la stratégie produit. Ce n’est pas un hasard si Gémo, Club Med et le Slip français ont investi les réseaux sociaux pour se développer et vendre davantage.

Et quoi de mieux que le PIM pour pousser l’information produit sur les réseaux sociaux et donner une nouvelle dimension à l’expérience produit omnicanale ? En 2020, tout comme ces trois précurseurs du social commerce passez à la vitesse supérieure grâce au PIM !

Aude

Aude

fringilla elit. nec Praesent venenatis, quis suscipit amet,